KADANS AFRO KARAYIB
Danse et mise en forme

Session Printemps 2019
Du 30 mai au 27 juin 

 

Le Québec est devenu ma seconde Patrie à l’époque où Jean Drapeau était Maire de Montréal. J’étais alors une jeune adolescente.
En 1973, j’ai participé avec un groupe d’amis au spectacle de la Saint-Jean sur le Mont-Royal. De cette belle aventure est née ma première troupe de danse : ASÒTÒ, nom donné à un tambour sacré d’environ deux mètres de haut. 
J’adorais danser, c’est encore le cas. Et le temps passe trop vite… La vie m’a comblée de trois fils, de jeunes adultes, déjà!
Je m’intéresse à beaucoup de choses, les sciences, autant que l’art, la culture, la poésie, la politique, la philosophie. Mue par le goût d’apprendre, j’ai donc fait des études universitaires : un baccalauréat en chimie appliquée (Université de Sherbrooke) et une maîtrise en environnement (Université de Montréal).
Ces deux domaines ne sont pas si loin de la danse que j’ai apprise pendant 15 ans.

Tout est mouvement, musique, rythme, danse.

 
La chimie et la vie

Imaginez les électrons d’un atome. Ces petites particules électriques sautent d’une orbitale à l’autre en se rapprochant d’un autre élément du tableau de Mendeleïev pour former, chaque fois, de nouveaux composés : un réel agencement de figures chorégraphiques. Et surtout, pas question de rester isolé. En fait, ainsi est née la vie : une association complexe de carbone, d’hydrogène, d’oxygène, d’azote, de fer, etc. Pensez à l’ADN qui nous caractérise…
L’environnement : rythmes et mouvements incessants, musique variée et perpétuelle

Les feuilles des arbres se balancent et chantent dans le vent. Les vagues de la mer ondulent, sans cesse, du rivage au large. 

Un va-et-vient rythmé et d’une sonorité, tantôt caressante, tantôt puissante et déchaînée.
La rivière défile en chuchotant ou en grondant tout en lissant les pierres de son lit. Les oiseaux chantent et dansent dans le ciel. Ils vont d’un pôle à l’autre, sans soucis des frontières imposées par les hommes.

 

Ensemble, dansons, corps et âme en harmonie.
Kadans Afro Karayib est né d’un élan naturel. Quand la danse habite chaque cellule de votre être, comment lui résister ?
Lorsque je danse, je suis heureuse et je deviens un instrument qui joue chaque note d’une mélodie qui pénètre mon âme.
Avec Kadans Afro Karayib, je vous offre de partager ma folie de la danse et la joie de vivre, dans le respect et l’appréciation mutuelle.

Version 1.5 Elementor – © Frédéric et Jocelyne, Avril 2019